Trois poches de plages

L'homme du verger d'Amanda Coplan ed.10/18 9,10E
L’homme du verger d’Amanda Coplan ed.10/18 9,10E

Wenatchee, une vallée reculée au nord-ouest des États-Unis. Le vieux Talmadge mène une existence apaisée au milieu de ses arbres fruitiers lorsque le destin s’introduit chez lui, sous l’apparence de deux fillettes farouches et affamées. Ils vont s’apprivoiser, lentement. Avant que le passé douloureux des deux sœurs ne les rattrape, bouleversant à jamais leurs vies… Tissé de sensations, ce récit au lyrisme vibrant saisit avec une rare délicatesse le mystère des êtres et des liens qui (dé)font une famille.
Un magnifique premier roman. « Nombreux sont les romanciers contemporains à poser la question de ce qui constitue une famille, mais peu d’entre eux y ont répondu avec une voix aussi résolue et profondément poétique. » New York Times Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurence Kiefé

Ce roman foisonnant se déroule dans un verger reculé de la côte Est des Etats-Unis. Au cœur de ce paysage enivrant de sons, d’odeurs et de couleurs, vous y croiserez Talmadge, le maître des lieux, deux orphelines, qu’il va tenter de sauver, et des indiens élevant leurs chevaux au gré des saisons.

Un premier roman époustouflanReclus dans leur maison de la Cinquième Avenue depuis la disparition de leurs parents en 1918, deux frères traversent le siècle en assumant une ardente vocation d’ermites. A leur grand dam, leur solitude est pourtant troublée par deux guerres mondiales ainsi que par les irruptions des multiples acteurs de la comédie humaine dont New York est le théâtre – avec ses immigrants, ses prostituées, ses gangsters et autres musiciens de jazz.

Homer et Langley deEdgar-Lawrence Doctorow ed. Actes sud 7,70E
Homer et Langley de Edgar-Lawrence Doctorow ed. Actes sud 7,70E

Pianiste aveugle passionné de musique classique, grand amateur de femmes, Homer est à peine plus raisonnable que son frère, Langley, esprit rebelle et farfelu, friand d’objets en tout genre qu’il amasse au gré de ses lubies… Inspiré d’une histoire vraie – celle des frères Collyer, collectionneurs compulsifs retrouvés morts en 1947, ensevelis sous des piles de journaux et de livres -, ce roman drolatique, pétri d’humanité et porté par deux personnages dont la loufoquerie le dispute à l’humour, narre, à sa façon jubilatoire, l’épopée du matérialisme et de la solitude made in USA.

Fantasques & doucement provocateurs, bougons & farfelus, voici le portrait des frères Collyer, hurluberlus notoires et pleins de ressources, dont l’existence n’est rien de moins qu’une éternelle enfance au coeur du XXème siècle new-yorkais.

Un récit plein de malice, d’humanité et de philosophie…à savourer au plus vite!

Papa tu es fou de William Saroyan ed. Zulma 7,95E
Papa tu es fou de William Saroyan ed. Zulma 7,95E

« Je me suis levé de table et je me suis mis à danser la gigue : Papa a éclaté de rire, et j’aime l’entendre rire comme ça – comme un type qui écrit, qui a faim et qui est complètement fou. » Voici l’histoire d’un enfant de dix ans et de son père dans les années cinquante à Malibu – deux écrivains, l’un en herbe, l’autre qui, pour faire bouillir la marmite, hésite entre écrire un livre de recettes et une pièce de théâtre. Le père et le fils font la cuisine avec trois fois rien – l’inénarrable Riz de l’Écrivain -, courent sur la plage, se racontent des histoires et rêvent au son du phono, l’un d’être le premier à marcher sur la Lune, l’autre de ne vivre que pour écrire.
L’air de rien, leur histoire pleine d’histoires est d’abord celle d’une transmission, où un père, le fameux Papa, trouve toujours la plus belle réponse à tout et l’offre à son fils, sur le sens de la vie, la joie d’être au monde et, plus que tout, la passion de l’écriture.

Tout simplement parmi les plus belles pages écrites sur la relation père-fils.
Un texte tout en finesse et élégance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :