Le Jazz, çà swing !

L’histoire du Jazz | Rétrospectives | Les grandes dames du Jazz | Les maîtres

La discothèque idéale du jazz de Jean-Pierre Jackson ed. Actes sud 19€
La discothèque idéale du jazz de Jean-Pierre Jackson ed. Actes sud 19€

Après La Discothèque idéale de la musique classique, puis celle de l’opéra, la collection « Classica » d’Actes Sud propose un nouveau volume, consacré au jazz. Voilà bientôt un siècle que le jazz est enregistré. Du 78 tours aux téléchargements, « streaming » et « cloud », en passant par le vinyle et le compact-disc, plusieurs dizaines de milliers d’albums ont été publiés. Les rééditions se sont multipliées, parfois incomplètes ou de médiocre qualité sonore.
Pour autant, sélectionner les disques susceptibles de constituer une discothèque idéale relève inévitablement de la subjectivité, obligeant à annoncer les critères du choix. Tout d’abord doivent y être présents les rares génies, ceux qui ont façonné et fait évoluer le langage du jazz : Miles Davis, John Coltrane, Thelonious Monk, Louis Armstrong, Bud Powell, Charlie Parker, Bill Evans, Duke Ellington, Ornette Coleman, Dizzy Gillespie et Lester Young.
Il importe ensuite, au-delà des modes et des engouements médiatiques, de retenir les disques qui ont subi avec succès l’épreuve du temps, dont la fréquentation assidue, même récente, révèle à chaque écoute de nouvelles beautés. C’est dire aussi éviter l’ennui. Enfin, et c’est peut-être là l’originalité de cette discothèque idéale, elle s’adresse particulièrement aux mélomanes attachés à la musique classique qui souhaitent aborder un « nouveau » rivage, dont cependant bien des aspects entretiennent de nombreuses correspondances avec le répertoire classique.
La fréquentation en concert des grands noms comme des moins grands depuis un demi-siècle, la pratique instrumentale continue, la comparaison que permet la réception de pratiquement toute la production discographique du jazz depuis quinze ans ont permis à l’auteur de distinguer entre le durable et l’éphémère.

L’histoire du Jazz

L'histoire du Jazz de Mervyn Cooke ed. Grund 34,95€
L’histoire du Jazz de Mervyn Cooke ed. Grund 34,95€

Véritable encyclopédie du Jazz de 1900 à nos jours, L’histoire du Jazz déroule l’aventure de cette musique et de ses artistes, et offre un récit mêlant innovation, expérimentation, controverse et émotion.

L'odyssée du jazz de Noël Balen ed. Liana Levi 28€
L’odyssée du jazz de Noël Balen ed. Liana Levi 28€

Des premiers esclaves africains aux dernières fulgurances électroniques, en passant par les prêcheurs de spirituals, les cris du Delta, les 78 tours écorchés, les nuits vaporeuses de Harlem, les hors-la-loi de la 52e Rue, les microsillons légendaires, les nonchalances ouatées de la côte ouest, les rebelles de Newport ou les scansions cuivrées du funk, cette grande saga du jazz est une invitation au voyage.

Rétrospectives

Blue Note Edition bilingue français-anglais de Francis Wolff, Michael Cuscuna ed. Flammarion 39€
Blue Note Edition bilingue français-anglais de Francis Wolff, Michael Cuscuna ed. Flammarion 39€

Les plus belles photos de l’âge d’or du mythique label de jazz blue note. Photographe et producteur. Francis Wolff restera a la tête de bluff note. Dont il fut le co-fondateur, jusqu’à sa mort en 1971. D’abord musicien puis producteur, Michael Cuscuna intègre le label en 1984, dont il dirige les enregistrements.

Jazz dans le New-York des années folles +1 cd Robert Nippoldt ed. Taschen 39,99€
Jazz dans le New-York des années folles +1 cd Robert Nippoldt ed. Taschen 39,99€

Dans les années 1920, New York devait connaître une véritable révolution : le jazz était arrivé dans la ville ! Cette musique créa une allégresse inédite qui allait bientôt se répandre dans le reste du monde. À travers un savoureux mélange d’illustrations époustouflantes, de faits avérés, d’anecdotes plaisantes et d’enregistrements originaux réunis dans un CD, l’artiste Robert Nippoldt et le spécialiste du jazz Hans – Jürgen Schaal nous présentent ici vingt-quatre des plus grands jazzmen du New York des Années folles.
Un véritable régal – tant pour les yeux que pour les oreilles !

 

Les grandes dames du Jazz

Lady in satin - Billie Holiday, portrait d'une diva par ses intimes de Julia Blackburn ed. Rivages 22€
Lady in satin – Billie Holiday, portrait d’une diva par ses intimes de Julia Blackburn ed. Rivages 22€

Ce livre unique en son genre a toute une histoire. Durant les années 70, une jeune femme du nom de Linda Kuehl entreprit d’écrire une vaste biographie de Billie Holiday. Pendant des lustres, la journaliste réalisa les interviews de plus de 150 personnes ayant approché, de près ou de loin, la chanteuse de jazz. Malheureusement, Linda Kuehl disparut tragiquement en 1978, et le projet resta dans les cartons, jusqu’à ce que la romancière et biographe anglaise Julia Blackburn, des années plus tard, ne tombe par hasard sur ses précieuses archives et n’achève cet extraordinaire travail.
A partir des témoignages exceptionnels (et souvent bruts de décoffrage) de ses intimes—amis, amants, musiciens, managers, rivales — mais aussi de fêtards des nuits d’Harlem, de souteneurs, de dealers ou d’agents des stups, Lady ln Satin dresse un portrait totalement inédit et absolument bouleversant de cette immense et tragique diva, offrant en même temps une chronique à la fois flamboyante et crue sur une période entière de l’histoire du jazz.
«Ce nouveau livre consacré à Billie Holiday est particulièrement bienvenu. Aucun ouvrage ne restitue le contexte de sa vie et de son travail de manière aussi éclatante.» rani Morrison «Captivant ! (Julia Blackburn) donne vie à tout ce qu’elle touche» Mail On Sunday.

Nina Simone - Une vie de David Brun-Lambert ed. Flammarion 21,40€
Nina Simone – Une vie de David Brun-Lambert ed. Flammarion 21,40€

 » Je mourrai à soixante-dix ans, parce qu’après ce n’est que de la douleur.  » Et c’est à soixante-dix ans que Nina Simone s’éteint, le 21 avril 2003, dans le sud de la France, après une vie de soupirs et merveilles, souffrance et exaltation, combats et exil. Née dans l’Amérique des années 30, Eunice Waymon, génie précoce, rêve de devenir la première concertiste classique noire, mais se voit refuser l’entrée au Conservatoire en raison de sa couleur de peau. Devenue chanteuse de jazz par défaut, elle est obligée de prendre un pseudonyme pour jouer ce que sa mère pasteur appelle la  » musique du diable  » et se baptise Nina (enfant, en espagnol) Simone (comme Simone Signoret, qu’elle admire). Une icône va naître. Elle qui se rêvait en égale de Maria Callas fut une enfant sacrifiée, une pianiste prodige, une militante engagée corps et âme dans la lutte pour la libération des Noirs, une interprète visionnaire, une sorcière africaine, une femme abîmée dans sa quête éperdue de l’amour. Une femme utilisée, trompée, brisée mais jamais résignée, alors même que son existence s’effritait peu à peu, lutte après lutte. De la Caroline du Nord à New York, de la Barbade au Liberia, de Genève à Amsterdam, d’Aix en Provence à Carry-le-Rouet où elle mourut, la vie de Nina Simone fut un long voyage à la recherche d’une sérénité qui toujours lui fut refusée. Enrichi par les témoignages de ses proches et par des entretiens inédits avec des figures marquantes de la vie musicale et intellectuelle du XXe siècle, le livre de David Brun-Lambert offre pour la première fois un tableau du destin nébuleux et romanesque de la dernière grande diva du siècle, précipitée vers une fin tragique qu’aucun romancier n’aurait pu inventer aussi justement que la vie elle-même.

A lire aussi : Nina Simone de Gilles Leroy ed. Folio 7€, Le jour où Nina Simone a cessé de chanter : récit deDarina al- Joundi, Mohamed Kacimi ed. Actes sud 6,60€

Ma voie - Mémoires +1cd de Barbara Hendricks ed. Arenes 25,20€
Ma voie – Mémoires +1cd de Barbara Hendricks ed. Arenes 25,20€

La petite fille aux pieds nus de l’Arkansas issue d’un monde  » interdit aux Negroes  » a conquis les plus grandes scènes internationales. Elle raconte son parcours hors du commun : son enfance, son travail avec Karajan, Bernstein, les coulisses de l’opéra, sa vie en France, ses missions dans les camps de réfugiés, ses rencontres avec Mitterrand, Clinton, Maria Callas, Aung San Suu Kyi. À travers ce destin de femme libre, de chanteuse, de militante et de mère, Barbara Hendricks a tracé sa voie.

Carmen McRae + 2 cd bilingue Français/ anglais de Bertrand Dubois ed. Bd jazz
Carmen McRae + 2 cd bilingue Français/ anglais de Bertrand Dubois ed. Bd jazz

Contrairement aux trois Grâces de la Sainte Trinité des prima donna jazzistiques, Ella, Billie et Sarah, Carmen ne connut la célébrité que sur la fin de sa trentaine. En Europe, il fallut même attendre les années 70 pour l’entendre enfin en concert. Cette femme écorchée vive, pas toujours de bonne compagnie, se révélait la plus expressive des chanteuses/diseuses de ballades, une styliste de haut vol à la voix de violoncelle, à la même altitude artistique que ses amies Billie Holiday et Sarah Vaughan, de plain-pied avec les géants du jazz de sa génération, qu’elle avait fréquentés musicalement et affectivement, Kenny Clarke, qu’elle avait épousé, Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Monk…
Redécouvrons-la ici auprès de quelques autres grands, de Billy Strayhorn à Dave Brubeck, sur un répertoire d’une infinie richesse.

Les maîtres

Muddy Waters - Mister rollin'stone : du delta du Mississipi aux clubs de Chicago de Robert Gordon ed. Rivages 25€
Muddy Waters – Mister rollin’stone : du delta du Mississipi aux clubs de Chicago de Robert Gordon ed. Rivages 25€

La vie de Muddy Waters se confond avec la grande histoire du blues. Avec la vie âpre dans les plantations de coton, au coeur de ce Delta du Mississippi où il nait en 1915. Avec les fêtes dans les juke joints enfumés où courent d’étranges légendes de guitaristes ensorcelés. Avec le célèbre musicologue Alan Lomax, qui croise son chemin et l’enregistre presque malgré lui. Avec l’exode vers Chicago, ses usines, ses abattoirs et ses clubs.
Avec les stars du blues (de Howlin’ Wolf, son ennemi juré, à Otis Spann, James Cotton, Willie Dixon, ses complices). Avec, enfin, les jeunes blancs-becs d’un rock en pleine explosion, impressionnés par son jeu saturé d’électricité (sa chanson Rollin’ Stone donnera accessoirement son nom à un petit groupe anglais).

Miles Davis - L'histoire complète illustrée de collectif ed. Du May 42€
Miles Davis – L’histoire complète illustrée de collectif ed. Du May 42€

Voici l’histoire illustrée de Miles Davis, le plus populaire des trompettistes de jazz. En tant que compositeur, leader et visionnaire musical, Miles Davis reste l’une des personnalités les plus novatrices, influentes et respectées de l’histoire de la musique. Il a été à l’avant-garde des mouvements bebop, cool jazz, hard bop, jazz modal et jazz fusion, et reste l’artiste de jazz le plus universellement apprécié de tous.
Bienvenu dans ce livre où les stars de la musique sont nombreuses à rendre hommage à Miles Davis, grâce aux interviews et aux souvenirs de Sonny Rollins, Bill Cosby, Herbie Hancock, Ron Carter, Clark Terry, Lenny White, Greg Tate, Ashley Kahn, Robin D G Kelley, Francis Davis, George Wein, Vincent Bessières, Gerald Early, Nate Chinen, Nalini Jones, Dave Liebman, Garth Cartwright, et d’autres encore.
Vous trouverez également dans cet ouvrage de très nombreuses photos provenant des archives de Francis Wolff.

Otis Redding de Frédéric Adrian ed. Castor Astral 14€
Otis Redding de Frédéric Adrian ed. Castor Astral 14€

Né en 1941 en Géorgie, sur la plantation où travaillait son père ,Otis Redding est disparu tragiquement vingt-six ans plus tard dans un accident d’avion. Entre temps, il est passé de clubs miteux de Macon, où il succcède à James Brown et à Little Richard, à la scène du festival de Monterey, où il côtoie Janis Joplin et Jimi Hendrix. Sa vie se raconte comme un grand roman de l’Amérique des années 1960, celle de la lutte pour les droits civiques, du mouvement hippie et de la guerre au Vietnam.
Il a incarné comme nul autre la soul de Memphis et des studios Stax, tout en faisant oublier le ghetto ethnique et les barrières musicales.

Portraits mythiques du jazz de Pascal Anquetil ed. Tana
Portraits mythiques du jazz de Pascal Anquetil ed. Tana

Musique rebelle, généreuse et libre, le jazz s’est imposé comme un art majeur qui a incendié tout le XXe siècle. Son histoire est une longue suite de parcours individuels, tragiques ou euphoriques, simples ou très compliqués. A travers les portraits de 35 jazzmen, le pari de ce livre est de faire découvrir les destins croisés de ceux qui ont fait et font toujours la légende de cette musique, au départ folklorique et aujourd’hui universelle.
De Louis Armstrong à Keith Jarrett. Le découpage original en 7 chapitres (des « génies décisifs » aux « chefs de file » en passant par « les virtuoses du bonheur » et « les anges déchus du lyrisme ») n’a qu’un but : éviter la monotonie de la chronologie et inventer un va-et-vient qui swingue et bouscule les genres, les styles et les époques.

 

Django Reinhardt, swing de Paris de Vincent Bessières ed. tEXTUEL 39€
Django Reinhardt, swing de Paris de Vincent Bessières ed. Textuel 39€

Auréolé de la liberté chère à ses frères tsiganes, Django Reinhardt (1910-1953) fut un extraordinaire soliste, et le premier musicien à imposer la guitare dans le jazz. Son éclatante virtuosité fascina ses contemporains, faisant oublier qu’il avait perdu à dix-huit ans l’usage de deux doigts dans l’incendie de sa roulotte. On doit à cet aristocrate du swing, révélé au sein du fameux Quintette du Hot Club de France qu’il dirigea avec le violoniste Stéphane Grappelli, un nouveau style : le  » jazz manouche « .
Spécialiste américain du sujet, Michael Dregni signe une biographie riche de nombreux témoignages et illustrée d’un ensemble exceptionnel de documents rares et inédits. ll retrace le destin hors du commun du musicien, des débuts dans les bals de la  » Zone  » à ses rencontres avec Coleman Hawkins ou Duke Ellington qui l’acceptèrent comme un grand du jazz.

Oscar Peterson de Jean-Pierre Jackson ed. Actes sud
Oscar Peterson de Jean-Pierre Jackson ed. Actes sud

Après Miles Davis, Benny Goodman et Charlie Parker, Jean-Pierre Jackson consacre un nouvel ouvrage à une grande figure du jazz : Oscar Peterson (1925-2007), l’un des plus grands pianistes du siècle dernier. Doué d’une technique exceptionnelle, d’une volubilité irrésistible, d’un swing contagieux et omniprésent, il brilla comme accompagnateur hors pair de presque tous les grands solistes du jazz. Cependant, c’est au sein de la formule du trio avec contrebasse et batterie ou guitare qu’il produisit ses accomplissements les plus mémorables, fascinant et enthousiasmant les scènes du monde entier.
Infiniment respecté des musiciens, honoré de multiples récompenses, il incarna avec humour et gentillesse ce que peuvent être la générosité et la dignité musicales. Comme tous les volumes de la collection « Classica », ce Peterson est enrichi d’un index, de repères bibliographiques et d’une discographie.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :