La question migratoire

En cette période où chaque jour annonce la mort de femmes et d’hommes tentant de franchir les frontières maritimes ou terrestre de l’espace européen, et où chaque annonce est suivie d’une nouvelle déclaration polémique, une question a surgi récemment. Doit-on parler de migrants ou de réfugiés ?

À travers une sélection de livres d’histoire, de sociologie, de droit ou de témoignages, nous vous proposons de poursuivre cette question en l’élargissant. De quoi parle-t-on, de qui parle-t-on quand on pose la question migratoire en France ?

Nous vous proposons donc de prendre du recul.

Un recul historique avec les ouvrages de Gérard Noiriel où l’immigration en France apparaît non comme un phénomène nouveau mais bien inhérent à l’histoire de France, et où la figure de l’étranger a été italienne avant d’être maghrébine ou africaine.

Un recul géopolitique à travers La question migratoire au XXIe siècle ou Étranger de passage : poor to poor, peer to peer, livres qui illustrent que l’immigration est d’abord une réalité sud-sud avant d’être un mouvement allant du sud au nord.

Un recul sociologique avec Abdelmalek Sayad où l’immigration est d’abord une émigration, un geste de départ, une absence.

Un recul philosophique et juridique afin d’interroger la construction de la figure de l’étranger et l’évolution de ses droits avec, entre autre, l’ouvrage de Raphaëlle Nollez-Goldbach.

Un recul médiatique enfin, avec des ouvrages comme Dem ak xabaar : partir et raconter qui redonnent la parole aux premiers concernés, les migrants.

Et pour expliquer ces questions aux enfants, des livres jeunesse font aussi partie de la sélection.

Kotchok : sur la route avec les migrants de Olivier Jobard, Claire Billet ed. Robert Laffont 22€
Kotchok : sur la route avec les migrants de Olivier Jobard, Claire Billet ed. Robert Laffont 22€

Les auteurs ont accompagné un groupe de cinq migrants dans leur voyage de l’Afghanistan à la France, en mars 2013. Ils livrent un carnet de route illustré de photographies, dont certaines ont été prises par les clandestins eux-mêmes.

Etat, nation et immigration : vers une histoire de pouvoir de Gerard Noirel ed. Folio 13,40€
Etat, nation et immigration : vers une histoire de pouvoir de Gerard Noirel ed. Folio 13,40€

Crise du mouvement ouvrier, problèmes de l’immigration, recrudescence du nationalisme, place de l’État dans la société – autant de questions d’actualité qui font ici l’objet d’une mise en perspective historique grâce à la socio-histoire. À partir des apports de Max Weber, Norbert Elias, Michel Foucault et Pierre Bourdieu, Gérard Noiriel ouvre une réflexion sur l’histoire du pouvoir qui est aussi une invitation au débat : «Le souci de dresser un bilan des connaissances accumulées dans le domaine de la recherche naît lorsque s’impose le sentiment que la conjoncture a changé et qu’il devient difficile pour les plus jeunes de se faire une idée du contexte dans lequel leurs prédécesseurs ont été formés et les enjeux auxquels ils ont été confrontés.» De Gérard Noiriel paraît en même temps Sur la «crise» de l’histoire.

L'immigration ou Les paradoxes de l'altérité, La fabrication des identités culturelles de Abdelmalek Sayad ed. Raison d'agir 17€
L’immigration ou Les paradoxes de l’altérité, La fabrication des identités culturelles de Abdelmalek Sayad ed. Raison d’agir 17€

Ce dernier volet poursuit l’analyse des effets de l’émigration familiale pour comprendre la transformation des préoccupations politiques : les difficultés de l’adaptation des enfants, français pour la plupart, des travailleurs immigrés. Il étudie les incidences que l’émigration et l’immigration induisent sur les usages que font les immigrés de leur culture, notamment par rapport à la religion.

Bilal sur la route des clandestins de Fabrizio Gatti ed. Liana Levi 13€
Bilal sur la route des clandestins de Fabrizio Gatti ed. Liana Levi 13€

Bilal sur la route des clandestins Un faux nom, un petit tube dans lequel sont roulés quelques dollars, un gilet de sauvetage, trois boîtes de sardines, une bouteille d’eau, cela suffit à Fabrizio Gatti pour se glisser dans la peau d’un immigré clandestin, Bilal. Parti de Dakar pour rejoindre l’Europe, il a traversé le Sahara sur des camions, rencontré des passeurs sans scrupules, des esclavagistes nouveau modèle et, arrivé au camp de rétention de Lampedusa, il vit le quotidien des demandeurs d’asile. Certains seront renvoyés chez eux. D’autres, les plus chanceux, seront libérés avec une feuille d’expulsion. Feuille qu’ils se hâteront de déchirer en mille morceaux pour tenter leur chance en Italie, en France, en Allemagne… « Un livre où l’obsession de témoigner est aussi forte que l’espoir des clandestins. » Le Monde « Une force littéraire bouleversante. » La Croix « Gatti magnifie le grand reportage. » Télérama « Époustouflant. » Le Nouvel Observateur

Les Mohamed de Jerome Ruiller ed. Sarbacane 25€
Les Mohamed de Jerome Ruiller ed. Sarbacane 25€

Jérôme Ruillier nous fait (re)découvrir l’histoire de l’immigration maghrébine à travers des témoignages poignants (en trois parties : les pères, les mères, les enfants), qui rendent compte de la quête d’identité et des effets au quotidien du racisme.Un roman graphique « coup de poing », essentiel, alors que se discute depuis des mois le mauvais feuilleton de « l’identité nationale » qui, en virant au défouloir raciste, n’a été rien d’autre qu’une machination à désigner l’Autre comme l’ennemi de l’intérieur.

Qu'est-ce qu'une nation ? : le vivre ensemble à la française, réflexions d'un historien de Gerard Noirel ed. Bayard  14€
Qu’est-ce qu’une nation ? : le vivre ensemble à la française, réflexions d’un historien de Gerard Noirel ed. Bayard 14€

« Les événements tragiques que la France a connus en janvier 2015 ont replacé au coeur de l’actualité la question du  » vivre ensemble « . Lorsque des faits aussi dramatiques se produisent, il n’est pas facile de faire valoir les droits de l’analyse distanciée et de la réflexion critique, droits qui sont des devoirs pour l’historien. » C’est donc en historien que Gérard Noiriel revient ici sur des notions aussi présentes que discutées au lendemain des attentats, comme la laïcité, la citoyenneté ou les « valeurs de la République ». Il reprend ainsi la question à laquelle Ernest Renan tentait déjà de répondre en 1882, lorsqu’il formulait l’idée qu’une nation repose à la fois sur un héritage passé, qu’il s’agit d’honorer, et sur la volonté présente de le perpétuer. Gérard Noiriel défend ici une autre tradition républicaine en plaidant pour que la connaissance historique puisse servir à l’émancipation des citoyens.

Quel homme pour les droits? de Raphaelle Noellez-Goldbach ed. Cnrs 25€
Quel homme pour les droits? de Raphaelle Noellez-Goldbach ed. Cnrs 25€

Tous les êtres humains sont-ils titulaires des droits de l’homme ? « Tout » homme « sans distinction » est-il réellement le bénéficiaire des droits, comme l’affirment les textes juridiques internationaux ? Qui de l’homme, du citoyen ou du national incarne le titulaire des droits ? Cet ouvrage part à la recherche de « l’homme » des droits de l’homme et interroge cette figure abstraite et sa prétention à l’universalité. Cette approche permet d’isoler les paradoxes de la notion de « droits de l’homme ». La citoyenneté étant désormais enfermée et dissoute dans la nationalité, le titulaire des droits de l’homme se trouve réduit au national, et le rôle des États souverains dans l’attribution des droits s’affirme ainsi primordial. Les catégories du réfugié, de l’apatride, du demandeur d’asile ou du sans-papier, incarnant la figure contemporaine du sans-droit, révèlent les obstacles et les échecs de l’universalisme théorique de l’homme des droits.

Un essai critique à la vive et incontestable actualité.

Jeunesse 

Lampedusa de Maryline Desbiolles ed. Ecole des loisirs 6,50€
Lampedusa de Maryline Desbiolles ed. Ecole des loisirs 6,50€

Il fut un temps où la famille rêvait de passer les vacances d’été sur Lampedusa, cette île étroite au large de la Sicile. Une fois le père disparu, le rêve s’est évanoui, la mère et ses deux filles ont quitté le village pour venir s’installer, plus bas, dans une cité au bord du Paillon. L’aînée en éprouve un chagrin violent et silencieux. C’est elle qui raconte.

Vivons ensemble- pour repondre aux questions des enfants sur l'immigration de Samia Messaoudi;Mustapha Harzoune et Herve Pinel ed. Albin Michel 19,90€
Vivons ensemble– pour repondre aux questions des enfants sur l’immigration de Samia Messaoudi;Mustapha Harzoune et Herve Pinel ed. Albin Michel 19,90€

Depuis toujours, les humains se déplacent, migrent, se mélangent. Aujourd’hui, en France, les étrangers, les immigrés, les sans-papiers, les réfugiés vivent avec nous.
Leur présence soulève de multiples questions, mais aussi engendre des représentations caricaturales, des peurs.
Cet ouvrage fait l’état des lieux en France, définit les termes, explique les raisons des différentes migrations, questionne la place attribuée aux immigrés dans la société, dessine des relations humaines ambiguës, faites de brassage et de rejet, d’incompréhension et d’enrichissement.
Dans le climat de confusion de ces dernières années, un livre indispensable pour donner des clés et clarifier les termes du sujet : de la connaissance naît la compréhension.
Avec des chiffres, des dessins, des définitions, des exemples concrets. et des questions aussi diverses que : Comment compte-t-on les immigrés ? Avons-nous besoin d’immigrés ? La France accueille-t-elle beaucoup d’étrangers ? Depuis quand mange-t-on du couscous en France ? Qu’est-ce qu’un couple ou un mariage mixtes ?

Mon papa roulait les r, de Françoise Legendre ed. Sarbacane 9,50€
Mon papa roulait les r, de Françoise Legendre ed. Sarbacane 9,50€

Un album fort et sensible sur le vécu intime de l’immigration.

Une jeune fille se revoit petite auprès de son papa qui « roulait les r » même si, alors, elle ne s’en rendait pas compte. Elle se souvient du téléphone noir où résonnaient les voix de ses grands-parents, des paquets de café qu’on leur envoyait à Noël, des amis venus de toute l’Europe les enchanter de leurs rires et de la musique de leurs mots…

La traversée de Jean-christophe Tixier ed; Rageot 9,50€
La traversée de Jean-christophe Tixier ed; Rageot 9,50€

La traversée Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants : destination l’Europe. Pour tout bagage, lui et ses compagnons emportent le souvenir des visages de leurs proches, une médaille offerte par une petite soeur ou un gri-gri. Partir. Construire un ailleurs. Tous en ont rêvé. Ils tentent d’y croire encore, tandis que la mer grossit. Soudain, la tempête éclate…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :