Sélection d’été : les romans grand format

Miniaturistes de Jessie Burton ed. Gallmard 22,90€
Miniaturiste de Jessie Burton ed. Gallmard 22,90€

Miniaturiste Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d’âge mûr, il est l’un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa soeur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux qui l’habitent et mettant au jour de dangereux secrets. S’inspirant d’une maison de poupée d’époque exposée au Rijksmuseum d’Amsterdam, Jessie Burton livre ici un premier roman qui restitue avec précision l’ambiance de la ville à la fin du XVIIIe siècle. Au sein de ce monde hostile, où le pouvoir des guildes le dispute à l’intransigeance religieuse et à la rigueur morale, la jeune Nella apparaît comme une figure féminine résolument moderne. Oeuvre richement documentée et conte fantastique, Miniaturiste’ est un récit haletant et puissant sur la force du destin et la capacité de chacun à déterminer sa propre existence. « Si vous avez aimé Le Chardonneret de Donna Tartt, vous adorerez ce livre. » Evening Standard « Somptueux… » Publishers Weekly « Une lecture fascinante qui séduira les lecteurs de La Jeune Fille à la perle. » The Observer

Un roman haletant chargé d’émotions ! Un bonheur de lecture

La version numérique 

Frogg music de Emma Donoghue ed. Stock 22,50€
Frogg music de Emma Donoghue ed. Stock 22,50€

À l’été 1876, la ville de San Francisco suffoque sous une chaleur accablante. Dans un saloon, en lisière d’une voie ferrée, un coup de feu retentit. Blanche échappe de justesse à la mort qui n’épargne pas son amie Jenny Bonnet, fauchée sur le coup. Inconsolable, Blanche Beunon, une danseuse de burlesque française, va tout mettre en oeuvre pour conduire le meurtrier de Jenny devant la justice. Les événements qu’elle s’efforce de recomposer impliquent tout un monde d’indigents au désespoir, de souteneurs, d’enfants perdus… Peu à peu, elle découvre les secrets de Jenny, une chasseuse de grenouilles qui aimait défier la loi en arborant des pantalons et un Colt. Dans ce western en technicolor, Emma Donoghue livre une envoûtante histoire de femmes bataillant pour s’affranchir du monde sans foi ni loi de la grande ville de l’Ouest.

Une magnifique histoire de femmes cherchant à s’affranchir d’un monde sans foi ni loi

La version numérique

Les intéressants de Meg Wolitzer ed. Rue Fromentin 23€
Les intéressants de Meg Wolitzer ed. Rue Fromentin 23€

En 1974, Julie passe son été à Spirit-in-the-Wood, une colonie de vacances. Elle y rencontre un groupe de cinq adolescents qui se sont baptisés les «Intéressants» : Ethan, un surdoué des films d’animation ; Goodman et sa soeur Ash, jeunes New-Yorkais bien nés ; Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk, icône de la contre-culture, et enfin Cathy qui rêve de devenir danseuse. Le roman suit leur vie pendant quarante ans. Ethan épousera Ash. Ensemble, ils connaîtront la réussite et les drames. Goodman devra faire face à la justice. Jonah se détournera de la musique. Et Julie ? Julie se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous.

Un très beau roman d’apprentissage : plaisant et palpitant

Toute la lumière que nous pouvons voir de Anthony Doerr ed. Albin michel 23,49€
Toute la lumière que nous pouvons voir de Anthony Doerr ed. Albin michel 23,49€

Toute la lumière que nous ne pouvons voir Véritable phénomène d’édition aux États-Unis, salué par l’ensemble de la presse comme le meilleur roman de l’année, le livre d’Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d’oeuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d’une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d’une beauté envoûtante. Bien plus qu’un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde. « La force physique et émotionnelle d’un chef-d’oeuvre. » Library Journal

Un roman inattendu réjouissant et réellement addictif !

La version numérique 

Ca aussi çà passera de Milena Busquets ed. Gallimard 17€
Ca aussi çà passera de Milena Busquets ed. Gallimard 17€

Ça aussi, ça passera C’est l’été, la saison préférée de Blanca. Après le décès de sa mère, elle quitte Barcelone pour s’installer dans la maison de vacances familiale de Cadaqués. Sur cette terre riche des souvenirs de son enfance, sous le soleil de la Méditerranée, elle cherche l’apaisement. Mais elle ne part pas seule, une troupe disparate et invraisemblable l’accompagne : ses deux ex-maris, les fils qu’elle a eus d’eux, ses amies Sofía et Elisa, son amant Santi et, bien entendu, sa mère défunte, à qui elle ne cesse de parler par-delà la mort, tant cette disparition lui semble difficile et inacceptable. Les baignades, les promenades en bateau et les siestes dans le hamac vont se succéder, tout comme ces longs dîners estivaux au cours desquels les paroles s’échangent aussi facilement que les joints ou les amours. Les souvenirs affleurent alors, faisant s’entrelacer passé et présent. Blanca repense à cette mère fantasque, intellectuelle libre et exigeante, qu’elle a tant aimée et tant détestée. Elle lui écrit mentalement une lettre silencieuse et intense dans laquelle elle essaie de faire le bilan le plus honnête de leur relation douloureusement complexe. Elle lui dit avec ses mots tendres, drôles et poignants que face à la mort elle choisit l’élégance, la légèreté, la vie. Elle lui dit qu’elle choisit l’été et Cadaqués car elle sait que ça aussi, ça passera. Livre événement de la Foire de Francfort 2014, traduit et publié dans une trentaine de pays, ce deuxième roman de Milena Busquets est un petit prodige d’équilibre et d’intelligence. « Comme une Françoise Sagan contemporaine avec la spontanéité aigre-douce d’un Woody Allen. » The Bookseller « Un roman intense, dans une prose délicieuse, à la fois poignant et terriblement drôle. » Vis Molina, El Culturel « Brillant, lucide, poignant, le souvenir nu et blessé d’un adieu. » Juan Marsé

Un roman émouvant empreint d’intelligence et d’intensité

La version numérique

Le parcours du combattant de Michael Malone ed. Sonatine 23€
Le parcours du combattant de Michael Malone ed. Sonatine 23€

Milieu des années 1980, Thermopyles, petite ville de Caroline du Nord. Marié, deux enfants, Raleigh Whittier Hayes, 45 ans, est aux yeux de tous un citoyen modèle et un bon père de famille. Agent d’assurances prospère, il ne laisse rien au hasard, et sa retraite est aussi soigneusement planifiée que son existence. Le jour où il apprend que son père, Earley, a disparu de l’hôpital après avoir vidé ses comptes, pour prendre la route dans une Cadillac jaune en compagnie d’une adolescente noire qu’il dit vouloir épouser, l’existence de Raleigh vole en éclats. À la recherche de son père, notre homme va devoir affronter des épreuves plus riches en rebondissements les unes que les autres. À l’issue de ce formidable périple initiatique, l’ennuyeux et routinier Raleigh Whittier Hayes ne sera plus jamais le même. Dès les premières lignes, le lecteur est emporté par le souffle formidable d’un auteur qui lui impose un rythme tel qu’il est difficile, voire impossible, d’en interrompre la lecture. Monument d’humour et de romanesque, proche du génie, ce livre, dans le droit fil des premiers romans de John Irving, est considéré aux États-Unis comme un chef-d’oeuvre. Nous sommes ravis d’offrir à nos lecteurs la première traduction de ce texte publié en 1984 et jusqu’aujourd’hui inédit en France.

Un roman initiatique aux allures de road trip qui sous un aspect humoristique nous offre une belle leçon d’humanité

La version numérique 

Meurtres à la pause déjeuner de Viola Veloce ed. Liana Levi 18€
Meurtres à la pause déjeuner de Viola Veloce ed. Liana Levi 18€

Meurtres à la pause-déjeuner C’est toujours avant le retour des trois cents autres salariés que se termine la pause-déjeuner de Francesca. Cela lui permet d’éviter de rébarbatifs échanges entre collègues. Et aussi de bénéficier en toute quiétude des lavabos. Jusqu’au jour où, brosse à dents à la main, elle aperçoit sous l’indiscrète porte des toilettes deux pieds dans une position peu naturelle. Deux pieds qui appartiennent à son insupportable collègue Marinella, laquelle gît là, une corde autour du cou… Ce n’est que le début d’une longue série de meurtres. Dans ce que les médias surnomment désormais l’Entreprise Homicides il paraît évident que l’assassin rôde toujours. Sermons directoriaux, regards suspicieux, bruits de couloir, mails revendicatifs amènent le syndicat à s’en mêler pour demander une prime de risque. Mais le risque majeur pour Francesca n’est-il pas de mourir étouffée entre une mère qui ne pense qu’à la marier et un papa-poule à l’envahissante sollicitude ? Drôle, enlevé et mordant, ce roman, après être devenu un best-seller sur Internet, n’a pas mis longtemps à trouver un éditeur et un producteur de cinéma.

Drôle et mordant ce roman est parfait pour ensoleiller vos vacances !

Eden Utopie de Fabrice Humbert ed. Gallimard 18,90€
Eden Utopie de Fabrice Humbert ed. Gallimard 18,90€

Éden Utopie Au début du XXe siècle, une jeune fille perd sa mère et est élevée en compagnie d’une cousine qu’elle considère comme sa soeur. Elle fait un mauvais mariage, doit abandonner ses enfants, gagne sa vie par tous les moyens. Sa cousine, de son côté, fait un beau mariage et mène une vie heureuse et prospère. Toutefois, l’écart des destins n’empêche pas les deux femmes de se voir chaque semaine. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, leurs deux familles créent une étrange communauté utopique qui a pour nom la Fraternité. À partir des années 1960, la France se transforme, les idéaux évoluent aussi et les descendants de la Fraternité tentent d’appliquer dans leur vie ce qu’ils ont appris au cours de leur enfance : l’un d’entre eux devient Premier ministre sous la Ve République, une autre choisit les voies de la gauche radicale et fait malgré elle partie du groupe terroriste français Action directe. Mais pour les autres, et notamment pour l’auteur, quelle utopie est encore possible de nos jours ? Roman d’une des aventures les plus secrètes et les plus intenses du XXe siècle, ce livre est l’histoire d’une double famille, celle de Fabrice Humbert, qui signe ici une éblouissante plongée dans les passions et les utopies des êtres et des sociétés.

Un récit tout en finesse souvent drôle et toujours juste

La version numérique

Academy street de Mary Costello ed. Seuil 18,50€
Academy street de Mary Costello ed. Seuil 18,50€

Tess a sept ans lorsque sa mère meurt de la tuberculose. Nous sommes en Irlande dans les années 40, dans le vaste domaine familial d’Easterfield. Avec cette perte, se creuse en l’enfant silencieuse une solitude fondamentale. Tess a vingt ans lorsque des études d’infirmière la poussent à Dublin ; peu après, sa soeur Claire lui propose de venir tenter comme elle sa chance à New York. La vaste métropole et le tourbillon des années 60 emportent la timide jeune femme vers son destin. Portrait lumineux d’une vie en marge, Academy Street balaie plus d’un demi-siècle avec l’ardeur et la délicatesse de son inoubliable anti-héroïne. Sous la sobriété de la phrase, derrière la discrétion de Tess se cachent une force prodigieuse et une existence d’une beauté rare, menée à distance du bruit et de la fureur, suspendue entre la terre natale et le pays d’adoption, guidée par la puissante lame de fond des émotions.

Le portrait lumineux d’une anti-héroine

La version numérique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :