Langue et linguistique

Le voyage des mots - De l'Orient arabe et persan vers la langue française d'Alain Rey ed. Guy Tredaniel 29,90€
Le voyage des mots – De l’Orient arabe et persan vers la langue française d’Alain Rey ed. Guy Tredaniel 29,90€

Tel un cortège de Rois mages apportant à l’Europe les richesses de l’Orient, un trésor de mots arabes est venu enrichir les moyens verbaux qui nous permettent de nommer le monde. Du Ciel à la Terre, des sciences aux croyances, des substances naturelles aux étoffes et aux vêtements, de la guerre à la paix, maints domaines de notre expérience peuvent cacher ou dévoiler leur origine orientale, qu’elle soit savante, poétique ou familière.
Les mots arabes en français sont souvent surprenants, inattendus, comme la houle de l’océan, le chiffre des calculs, l’élixir et l’ambre, et, dans la vie commerciale, le magasin ou la douane. Le confort n’est pas absent ; non seulement le divan et le sofa sont « arabes », mais aussi le matelas. Que les mots « babouche » et « fez » soient orientaux, on ne s’en étonne guère ; mais le « châle », le « gilet », la « jupe » ? Et la « coupole », le « masque » et la « mascarade » ? Le Voyage des Mots de l’Orient arabe, persan ou turc vers le français, souvent par l’Italie et l’Espagne, est évoqué ici précisément, mais aussi poétiquement et artistiquement.
Car l’écriture arabe, avec ses « arabesques », est un lieu de beauté et de plaisir, en admirables calligraphies décoratives.

Petit dictionnaire amoureux des langues de Claude Hagege ed. Pocket 8,10€
Petit dictionnaire amoureux des langues de Claude Hagege ed. Pocket 8,10€

Tout à son amour des langues – et, par voie de conséquence, à son amour des gens – Claude Hagège nous entraîne à la découverte des dialectes sans lesquels il n’y a point de relation sociale. Sa fascination est sans limite devant l’ingéniosité des hommes confrontés à inventer et réinventer sans cesse leur façon de dire le monde.

Poésie du gérondif - Vagabondages linguistiques d'un passionné de peuples et de mots  de Jean-Pierre Minaudier ed. La Tripode 14,90€
Poésie du gérondif – Vagabondages linguistiques d’un passionné de peuples et de mots de Jean-Pierre Minaudier ed. La Tripode 14,90€

Jean-Pierre Minaudier n’est pas un homme ordinaire. Cet amateur de mots est victime d’une terrible addiction : il possède une des plus grandes bibliothèques personnelles au monde de grammaires et s’en nourrit comme d’autres lisent des poèmes et des BD (qu’il lit aussi). Dans Poésie du gérondif, armé de ses quelque 1163 grammaires, concernant plus de 800 langues, il nous raconte avec humour et quantité d’exemples pourquoi chaque langue véhicule une vision particulière de l’univers…

Langue, linguistique, politique  de Noam Chomsky ed. Flammarion 9€
Langue, linguistique, politique de Noam Chomsky ed. Flammarion 9€

Introduction à la linguistique et exposition des enjeux de la grammaire générative inventée pour répondre à deux exigences : rendre compte de l’acquisition du langage en déjouant les pièges de l’empirisme et comprendre comment les phrases sont produites.

Les clés du langage - Nature, Origine, Apprentissage de collectif ed. Sciences humaines 10,20€
Les clés du langage – Nature, Origine, Apprentissage de collectif ed. Sciences humaines 10,20€

L’étude du langage, cette capacité si ordinaire aux humains, si simple à utiliser et si mystérieuse à comprendre a été profondément renouvelée à travers l’imagerie cérébrale, le traitement informatisé de corpus de données, l’étude des troubles, celle de la communication précoce chez les nourrissons, la néologie (étude des mots nouveaux), l’étude des langues rares, ou encore l’essor des études sur les origines du langage.
Tout d’abord, dans les années 1990, les linguistiques cognitives avaient inversé le rapport entre le langage et la pensée, la pragmatique y a réintroduit les enjeux implicites de la communication. Puis des méthodes et des regards nouveaux sont venus ouvrir de nouvelles fenêtres sur le langage : l’imagerie cérébrale, le traitement informatisé de corpus de données, l’étude des troubles et dysfonctionnements, l’étude de la communication précoce chez les nourrissons, la néologie (étude des mots nouveaux), l’étude des langues rares et en voie de disparition, ou encore l’essor des études sur les origines du langage.
Pour rendre compte du renouvellement des théories et des champs de recherches dans le domaine des sciences du langage, ce livre propose un état des savoirs autour de questions clés sur la nature du langage.

Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure ed. Payot 21€
Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure ed. Payot 21€

Publié en 1916, le Cours de linguistique générale a été rédigé par les élèves de Ferdinand de Saussure (1857-1913) à partir de leurs notes. Ce message posthume a joué un rôle considérable dans les sciences sociales et humaines modernes. Ferdinand de Saussure a établi certains des concepts clefs de la linguistique moderne : la distinction langue/parole, la notion de valeur linguistique. Son analyse de la nature du signe – le lien arbitraire entre signifié et signifiant – a fécondé de multiples réflexions. Les conceptions saussuriennes ont, permis de fonder la sémiologie et ont donné, au-delà, des paradigmes et des instruments à d’autres disciplines, notamment en France à la théorie psychanalytique de Jacques Lacan. Cette édition reproduit l’édition originale. Elle est accompagnée de l’important appareil critique établi par Tullio de Mauro.

Alice au pays du langage. Pour comprendre la linguistique de Marina Yaguello ed. Seuil 21,90€
Alice au pays du langage. Pour comprendre la linguistique de Marina Yaguello ed. Seuil 21,90€

Jouer avec le langage, c’est en violer les règles, la norme, c’est tirer parti de ses points faibles, de l’ambiguïté, de l’homophonie. Mais calembours et contrepèteries, mots-valises, charades, slogans, comptines manifestent tout autant et même plus que le discours conforme à la norme, la compétence linguistique des sujets partants. Ne peut jouer de et avec la langue que celui qui la possède à fond. Le jeu, la déviance poétique, sont sous-tendus par une analyse linguistique inconsciente qui fait de tous les locuteurs des linguistes qui s’ignorent. La linguistique est une chose trop sérieuse pour être confiée aux seuls linguistes et c’est l’Alice de Lewis Carroll qui ouvre ici au lecteur la voie d’une réflexion non conformiste sur le langage, conduisant à un exposé des thèmes majeurs de la linguistique. On peut tout apprendre du langage en général et des langues en particulier à travers l’humour, le jeu, la poésie. Telle est la conviction qui porte ce livre : il propose aux non-spécialistes une introduction inattendue mais rigoureuse à la science du langage.

Comment le langage est venu à l'homme de collectif ed. Fayard 24€
Comment le langage est venu à l’homme de collectif ed. Fayard 24€

Le langage est venu à l’homme, c’est un fait. Comment ? Cela reste en grande partie un mystère. Cette question, longtemps abordée essentiellement sous l’angle théologique ou philosophique, a été placée à l’ordre du jour scientifique à partir des années 1980. L’apparition pleine et entière de la faculté de langage au sein de notre espèce a requis d’assez lourdes conditions biologiques qui ne furent certainement pas réunies d’un seul coup.
Il semble donc qu’il faille privilégier l’hypothèse de son développement progressif le long de la lignée humaine. Mais comment documenter et construire ce récit, puisque le langage ne fossilise pas ? La science répond par le croisement des archives paléontologiques et archéologiques, permettant de retracer l’émergence – loin d’être simultanée – des trois dimensions de la modernité de l’homme : biologique, culturelle et linguistique.
De cette hypothèse découle une conséquence majeure : les ancêtres communs à Homo sapiens et aux primates non humains – à commencer par le chimpanzé – ont forcément détenu le germe, puis l’embryon de la faculté de langage. C’est lorsque ces êtres ont franchi l’étape du signal découplé, abattant la barrière de l’ici et maintenant, parvenant à communiquer sur des choses qu’ils n’avaient pas sous les yeux, qu’un système de communication animal parmi d’autres s’est commué en précurseur du langage humain.
L’objet de cet ouvrage est de présenter l’histoire du questionnement sur les origines du langage et l’état actuel des connaissances à ce sujet. Une épopée qui conduit à interroger l’usage ordinaire que nous faisons de plusieurs concepts, au premier chef ceux de pensée et de symbolisme, et à renouveler l’approche traditionnelle de cette question par les sciences humaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :