Into the wild

L'essai de Nicolas Debon ed. Dargaud 16,45€
L’essai de Nicolas Debon ed. Dargaud 16,45€

Ardennes, 1903.. Armé d’une conviction de tous les instants, Fortuné Henry travaille la terre. Installé dans ce coin perdu de France, il veut créer un espace de liberté où les hommes pourront vivre en harmonie : sans dieu, ni maître ! Bientôt rejoint par d’autres militants, le groupe va prospérer quelques années avant de disparaître, écrasé sous le poids de sa propre utopie.

Après les fondateurs de l’alpinisme moderne dans L’invention du vide et les premiers forçats de la route dans Le tour des géants, Nicolas Debon reste à la Belle Époque et tourne son attention sur la courte destinée de « la colonie initiale de l’humanité future » pensée par Fortuné Henry. Entre anarchisme pur et dur et modèle de société à la recherche de solutions aux problèmes sociaux engendrés par la Révolution Industrielle, cette communauté autonome aura marqué son époque, avant d’être complètement oubliée.

Mêlant une volonté documentaire précise et une approche graphique expressionniste très à propos, Debon dresse un remarquable tableau de cette aventure humaine. La construction graduelle de la narration est admirable. En effet, plutôt que d’inonder le lecteur d’informations historico-techniques, l’auteur a préféré les distiller au fur et à mesures au fil des pages. La lecture, ainsi allégée, n’en devient que plus agréable et prenante, tant l’identification avec ces pionniers est naturelle. Autre point fort, la personnalité complexe de Henry, la véritable pierre angulaire de l’album, se révèle captivante par son intransigeante et son inébranlable volonté. Entre folie et apostolat rouge, le portrait qu’en dresse le scénariste sonne particulièrement juste.

Récit historique de qualité, illuminé par des dessins aux couleurs denses et chaleureuses, L’Essai est plus que réussi !

de03beffeed9da5f3639a621bcab5dd4-1431499711

La communauté de Yann Benoît,  Hervé Tanquerelle ed. Futuropolis 29,50€
La communauté de Yann Benoît, Hervé Tanquerelle ed. Futuropolis 29,50€

En racontant la création et l’évolution d’une communauté, qui s’est dès le départ appuyée sur une activité économique en marge du consumérisme, Hervé Tanquerelle et Yann Benoît témoignent d’une aventure unique et hors norme qui a, au fil du temps, défié l’utopie de cette époque. Yann est un jeune étudiant qui croit en ses idées et se bat pour une vie choisie. Quatre ans plus tard, avec une bande d’amis, il travaille dans l’atelier de sérigraphie de son père. Ils ont entre 20 et 25 ans et souhaitent tous s’installer à la campagne, avec femmes et enfants. Ils achètent une ancienne minoterie abandonnée, avec moulin et maisons. Et c’est ce lieu qui engendre l’idée de communauté et la possibilité de mettre en pratique leur credo proclamé avec force un certain mois de mai : travailler sans patron et subvenir aux besoins de chacun. Cette idéologie anti-consumériste va enfin pouvoir prouver par l’exemple qu’elle n’est pas une utopie ! Et la minoterie devint une communauté ! Une communauté différente, en ce sens qu’elle est loin de l’image fantasmée du. mouvement communautaire de l’époque, loin du slogan flower power : sex, drug and rock n’ roll. Armé d’un magnétophone et de ses crayons, Hervé Tanquerelle a recueilli le témoignage de son beau-père, Yann Benoît, l’un des fondateurs de cette communauté. S’ouvre entre Yann et Hervé un dialogue mouvant, dont ce récit est le témoin. Un livre-entretien qui plonge au coeur de ceux qui, il y a quelque quarante ans, ont voulu vivre différemment. Publié initialement en deux parties, cette version intégrale est complétée par les témoignages des acteurs de la communauté à la lecture de ce récit.

Pour les plus curieux, sur le même sujet, mais quelques années plus tard, la comparaison de L’Essai avec La communauté d’Hervé Tanquerelle apporte un éclairage intéressant : deux tentatives pour vivre autrement, deux expérience sociales en partie similaire, portées par une même envie de justice et de partage.

Histoire mondiale de l'anarchie de Gaetano Manfredonia ed. Textuel 45€
Histoire mondiale de l’anarchie de Gaetano Manfredonia ed. Textuel 45€

Nourrie d’une exceptionnelle documentation visuelle et conçue par le spécialiste reconnu, cette histoire mondiale de l’anarchie s’annonce comme le livre de référence. C’est un panorama construit en une centaine de séquences de 1848 à nos jours qu’a réalisé Gaetano Manfredonia. De la Russie au Japon en passant par l’Espagne, les Etats-Unis et la France l’auteur livre une série de récits captivants, mettant en scène acteurs et penseurs, étapes historiques majeures, contexte social et politique.
La qualité et la variété de l’iconographie confère à cette fresque son caractère saisissant : photographies d’archive bien sûr mais aussi correspondances, tracts, chansons, estampes, caricatures, journaux et livres. Gaetano Manfredonia démontre comment l’anarchisme a contribué à faire évoluer la société, qu’il s’agisse par exemple des conditons de travail ou du statut de la femme. Il souligne la pertinence de son projet : pourfendant une société absorbée par la logique marchande comme le dirigisme d’état, l’anarchisme revendique l’autonomie des individus, défend les valeurs de l’entraide et de la solidarité.
Selon lui, l’échange équitable ou les AMAP sont des projets tout ce qu’il y a de plus proudhoniens !

dbea3d0e2a17c170c412c74273778159-1431499055

Pour aller plus loin :

http://paris-luttes.info/anarchistes-au-xixe-siecle-la-731

http://militants-anarchistes.info/spip.php?article9234

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :