Voyageuses et aventurières

Le voyage : un domaine qui fait rêver. De grands noms peuplent depuis longtemps ces rêves et parmi eux de nombreuses femmes ( Ella Maillart, Anita Conti, Margaret Mead, Karen Blixen…). Des femmes qui depuis le milieu du 19e siècle ont fait tomber les tabous, sont parties à la rencontre de peuples lointains, ont pris des risques, ont affronté un monde résolument masculin…De vraies aventurières à la découverte de l’inconnu avec les moyens de l’époque. Parmi elles, certaines ont laissé des témoignages – journaux, récits, photos…Ce sont leurs ouvrages ou leurs portraits que nous vous proposons ici dans un dossier qui ne prétend pas à l’exhaustivité. Mais qui saura peut-être réveiller en vous le goût de l’aventure. «Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes : ce sont des conquérantes d’un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être géographes, botanistes, ethnologues – bref, des exploratrices à part entière ! Elles ont conquis le monde, d’est en ouest et du nord au sud, le collet bien monté, pour que leur vertu ne soit en rien suspectée, leur corset étroitement lacé.» in Elles ont conquis le monde – Les grandes aventurières 1850-1950, Arthaud. Généralité, Isabella Lucy Bird, Anita Conti, Alexandra David-Neel, Eberhardt, Isabelle

Généralité

Femmes des poles - dix aventurières en quete d'absolu de Benoit Heimermann ed. Paulsen 22€
Femmes des poles – dix aventurières en quete d’absolu de Benoit Heimermann ed. Paulsen 22€

Retrace le destin de dix femmes qui ont marqué l’histoire de l’aventure polaire, de Jeanne Baret, première femme à faire le tour du monde, à Louise Boyd, qui a survolé le pôle Nord en avion, en passant par Lady Franklin, commanditaire d’expéditions pour retrouver son mari, l’explorateur John Franklin.

Elles ont conquis le monde - Les grandes aventurières 1850-1950  de Collectif ed. Arthaud 25,50€
Elles ont conquis le monde – Les grandes aventurières 1850-1950 de Collectif ed. Arthaud 25,50€

«Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes : ce sont des conquérantes d’un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être géographes, botanistes, ethnologues – bref, des exploratrices à part entière ! Et elles ont conquis le monde, d’est en ouest et du nord au sud, le collet bien monté, pour que leur vertu ne soit en rien suspectée, leur corset étroitement lacé. Mais sous leur armure vibraient des émotions violentes, des sentiments brûlants. Et beaucoup ont vécu des amours qui, pour être secrètes, n’en furent pas moins passionnées. “Quels rapports entre Karen Blixen et Catalina de Erauso, la nonne soldat guerroyant en Espagne au Siècle d’or ? Entre Alexine Tinne, la flamboyante aristocrate hollandaise, campant parmi ses serviteurs dans les déserts d’Égypte, et Margaret Fountaine, la vieille demoiselle chassant le papillon en Amazonie ? À travers l’espace et le temps, qu’ont-elles de commun, toutes ces femmes aux personnalités si différentes ? Sinon ce talent-là : savoir reconnaître leur instinct et soutenir leur désir. Ne laisser personne – aucun être, aucune idée, aucune peur – les détourner de l’essentiel et les dépouiller de leur âme. Oser.” Alexandra Lapierre » 4e de couverture

Quand les voyageuses découvraient l'esclavage de Françoise Lapeyre ed. Payot 9,15€
Quand les voyageuses découvraient l’esclavage de Françoise Lapeyre ed. Payot 9,15€

Une histoire des mentalités féminines vis-à-vis de l’esclavage à travers les récits d’une cinquantaine de voyageuses européennes ou américaines qui, aux XVIIIe et XIXe siècles, ont été confrontées à cette réalité en Orient, en Afrique, en Amérique ou en Russie. Des aristocrates auxquelles l’esclavage semble naturel aux abolitionnistes, elles le nient, s’en accommodent ou le condamnent.

Le roman des voyageuses françaises - (1800-1900) de Françoise Lapeyre ed. Payot 9,15€
Le roman des voyageuses françaises – (1800-1900) de Françoise Lapeyre ed. Payot 9,15€

Enfin un livre pour raconter ces voyageuses françaises du XIXe siècle trop longtemps éclipsées par les Anglaises et pour qui la quête de l’aventure n’était pas le seul moteur.Artistes, expatriées, touristes, militantes, ethnologues de terrain ou missionnaires, elles partirent vers tous les horizons. Certaines endurèrent même de terribles épreuves – la captivité entre les mains de pirates chinois, la solitude au fin fond de l’Amazonie, le naufrage de La Méduse…Il n’est pas rare que leurs témoignages interpellent nos consciences d’aujourd’hui sur les questions de la condition féminine, de la colonisation ou de l’esclavage. Isabella lucy Bird

Une Anglaise au Far West - Voyage d'une femme aux montagnes Rocheuses e Isabella Lucy Bird ed. Payot 8,15€
Une Anglaise au Far West – Voyage d’une femme aux montagnes Rocheuses de Isabella Lucy Bird ed. Payot 8,15€

Rien ne prédisposait Isabella L. Bird (1831-1904) à voyager. Cette fille de pasteur anglais était de santé fragile et traînait sa neurasthénie de fauteuil en sofa, jusqu’à ce qu’un médecin perspicace lui prescrive le voyage pour remède. Ce fut une révélation : elle découvrit en solitaire Australie, Nouvelle-Zélande, États-Unis, Maroc, Tibet, Chine, Corée et Japon. Ses séjours en Asie lui valurent en 1892 d’être la première femme à entrer à la Royal Geographical Society de Londres. En 1873, elle s’en va explorer les Rocheuses dans son  » costume hawaïen « . Elle va demeurer quatre mois dans ce Colorado qui n’est pas encore un État, partageant le quotidien rude des colons et parcourant à cheval des centaines de kilomètres en compagnie de desperados tels que Mountain Jim, dont elle tombe follement amoureuse. Anita Conti

Anita Conti - Portrait d'archives de Clotilde Leton ed. Locus Solus 35€
Anita Conti – Portrait d’archives de Clotilde Leton ed. Locus Solus 35€

Cette grande dame de la mer avait une personnalité aux mille facettes que la plongée dans ses images, notes et écrits, ici pour la plupart inédits, ressuscite avec brio. Cet ouvrage à entrées multiples rend hommage à celle qui fut une pionnière engagée, dans les nombreux domaines qu’elle aborda en femme d’action, d’image et d’écriture, au cours d’une vie proprement extra-ordinaire.

Racleurs d'océans d'Anita Conti ed. Payot 9,95€
Racleurs d’océans d’Anita Conti ed. Payot 9,95€

Anita Conti, la première femme océanographe, s’est embarquée en 1952, avec un équipage de soixante hommes sur les bancs de Terre-Neuve. Elle raconte la lutte féroce de ces hommes pour pêcher et pour survivre.

L'océan, les bêtes et l'homme ou l'ivresse du risque de Anita Conti Ed Payot 10,65€
L’océan, les bêtes et l’homme ou l’ivresse du risque de Anita Conti Ed Payot 10,65€

C’est par une nuit de Noël et de tempête que disparaissait en 1997 à Douarnenez celle que les marins surnommaient «la Dame de la mer». Née en 1899, première Française océanographe, seule femme à avoir accompagné les légendaires terre-neuvas, embarquée à bord des dragueurs de mines pendant la dernière guerre, chargée du développement des pêches traditionnelles en Afrique de l’Ouest, Anita Conti relate dans son plus beau livre un demi-siècle d’aventures et de recherches en mer. Elle est aussi l’auteur chez Payot de Géants des mers chaudes et de Racleurs d’océans.

Géants des mers chaudes d'Anita Conti ed. Payot 9,15€
Géants des mers chaudes d’Anita Conti ed. Payot 9,15€

En Afrique, Anita Conti (1899-1997) est une légende. De l’embouchure de la Mellacorée jusqu’au rio Nunez, de la Casamance à la Gambie, la première femme océanographe française demeure  » la Dame blanche « . C’est qu’après la deuxième guerre mondiale elle est chargée d’établir les cartes de pêche des côtes africaines. L’enjeu est considérable : il s’agit de sauver les populations de la famine et de corriger leurs terribles carences en protéines. Anita Conti réussira au-delà de toute espérance, prospectant des milliers de kilomètres de côtes, installant des pêcheries, découvrant l’extraordinaire richesse en vitamines. A des poisson-scie, requins-marteaux et requins-tigres, les  » géants des mers chaudes « .   Alexandra David-Neel

Au coeur des Himalayas : le Népal, sur les chemins de Katmandou de Alexandra David-Neel ed. Pygmalion 22,30€
Au coeur des Himalayas : le Népal, sur les chemins de Katmandou de Alexandra David-Neel ed. Pygmalion 22,30€

Au début du siècle, le Népal est encore pratiquement interdit aux étrangers. Grâce à des amitiés et à une connaissance subtile de l’âme orientale, Alexandra David-Néel parvient à y entreprendre le plus étonnant des voyages. Publié en 1949, mais longtemps demeuré introuvable, Au coeur des Himalayas relate le pèlerinage que celle qui se faisait déjà appeler la « Dame-Lama » effectua, pendant l’hiver 1912-1913, sur les lieux mêmes où le Bouddha a vécu. À côté du récit de ses vagabondages sur les chemins de Katmandou, la « Lampe de la sagesse » y livre ses passionnantes observations sur le Népal d’hier et d’aujourd’hui, avec ses mythes et ses légendes. Elle nous fait découvrir le fascinant visage d’un peuple et d’une civilisation à la fois cruelle et mystique, échappant à tous les critères d’analyse de la pensée occidentale. Une très riche leçon d’histoire humaine et une captivante expérience.

Voyage d'une Parisienne à Lhassa : à pied et en mendiant de la Chine à l'Inde à travers le Tibet de Alexandra David-Neel ed. Pocket 5,80€
Voyage d’une Parisienne à Lhassa : à pied et en mendiant de la Chine à l’Inde à travers le Tibet de Alexandra David-Neel ed. Pocket 5,80€

1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet ! Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire ! Huit mois d’un long périple à travers les immenses solitudes du « pays des Neiges ». Huit mois d’une vie rude et dangereuse sous l’apparence d’une mendiante tibétaine ! À une époque où personne ne parle de « raid », et encore moins quand il s’agit d’une femme, c’est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit ici l’auteur ! Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu’elle porte sur la civilisation tibétaine.

Alexandra David-Neel de Jennifer Lesieur ed. folio 9€
Alexandra David-Neel de Jennifer Lesieur ed. folio 9€

« Ne crie pas que tu donneras ta vie pour tes principes, pour la vérité ; mais tâche de ne jamais mentir. » L’histoire retient d’Alexandra David-Néel (1868-1969) qu’elle est la première Européenne à séjourner à Lhassa au Tibet. Jennifer Lesieur rappelle qu’elle fut aussi chanteuse d’opéra, franc-maçonne, journaliste, et qu’elle écrivit une quarantaine de livres dont Voyage d’une Parisienne à Lhassa et La Lampe de sagesse. Orientaliste érudite, elle vécut toute sa vie dans la lumière du bouddhisme parce que, disait-elle, « il est basé sur la possibilité de se libérer par soi-même de la souffrance ». Du Sikkim à Kalimpong, de Lachen au Tibet, en passant par le Japon, la Corée, la Chine, la Mongolie, nous suivons pas à pas cette exploratrice audacieuse, féministe convaincue, jusqu’à Digne, petite ville de Haute-Provence, où elle s’éteint à presque cent un ans, dans la « douceur sereine d’une inébranlable paix ».

Journal de voyage, Lettres à son mari, Vol. 1 de Alexandra David-Neel ed. Pocket 8,10€
Journal de voyage, Lettres à son mari, Vol. 1 de Alexandra David-Neel ed. Pocket 8,10€

Les lettres de l’orientaliste et exploratrice Alexandra David-Neel à son mari décrivent ses expéditions entre l’Inde et la Chine, ses rencontres, sa découverte des coutumes locales. Elles représentent autant d’instants précieux dans sa quête de sagesse suprême et témoignent d’un lien privilégié entre deux solitudes que son mari et elle-même représentent.

Dieux et démons des solitudes tibétaines - Mystiques et magiciens du Tibet ; Le Lama aux cinq sagesses ; Magie d'amour et magie noire ; La Puissance du néant d'Alexandra David Neel ed. Plon 26,50€
Dieux et démons des solitudes tibétaines – Mystiques et magiciens du Tibet ; Le Lama aux cinq sagesses ; Magie d’amour et magie noire ; La Puissance du néant d’Alexandra David Neel ed. Plon 26,50€

Cette nouvelle publication, dont le titre Dieux et démons des solitudes tibétaines est emprunté au carnet personnel d’Alexandra David-Néel de 1935, regroupe quatre livres qui sont le véritable monde de cette pionnière de l’exploration et de la recherche intérieure. Illustrée de plusieurs documents manuscrits et d’une sélection de photos originales prises par l’auteur, cette édition permettra aussi au lecteur de lever une partie du voile qu’Alexandra David-Néel a jeté volontairement sur ses propres aspirations. Personnage unique et indépendant à l’étrange destin, ne se modelant sur personne et ne s’identifiant qu’à lui-même, Alexandra David-Néel est un être en recherche. Invitée de l’histoire, elle agit, comme elle le dit,  » en éclaireur « , établissant le lien entre un monde qui se meurt et un autre qui va naître : la pensée bouddhique en Occident. Isabelle Eberhardt

Ecrits intimes d'Isabelle Eberhardt ed. Payot 10,65€
Ecrits intimes d’Isabelle Eberhardt ed. Payot 10,65€

« Conserve ces quelques lettres où je réussis parfois à mettre un peu de mon âme ». Les trois hommes qu’a le plus aimés Isabelle Eberhardt (1872-1904) ont suivi ce conseil, et c’est ainsi que nous sont parvenues les pages les plus saisissantes de son oeuvre. Ces lettres nous font pénétrer dans l’intimité d’un être étrange, objet de scandale et de ferveur, une femme qui a vingt ans parle d’elle au masculin et tourne le dos à l’Europe de la Belle Époque pour accomplir son rêve de fusion avec le désert. Sa correspondance se lit comme le récit de son fulgurant voyage : six années d’errance imaginaire et réelle jusqu’à sa mort précoce dans les eaux d’un oued en crue.

Lettres et journaliers de Isabelle Eberhardt ed. Babel 10,70€
Lettres et journaliers de Isabelle Eberhardt ed. Babel 10,70€

Depuis son arrivée en Algérie en mai 1897, à l’âge de vingt ans, et jusqu’à sa mort en 1904, Isabelle Eberhardt n’a cessé d’accomplir, avec audace, son magnifique rêve d’aventure et d’écriture. Ce livre regroupe les meilleurs textes narratifs de cette femme exceptionnelle (journaux, écrits intimes, reportages) et les éclaire par le récit de ses voyages et de sa vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :