Potter menteur

                          

L’évènement littéraire de l’automne aura sans nul doute était la parution simultanée dans le monde entier du dernier livre de J.K Rowling.

Un secret si bien gardé qu’aucun service de presse n’a pu être distribué aux libraires de peur des fuites du saint graal de l’édition mondiale en ces temps de crise. Force est de constater que le manuscrit déçois avec autant de force que sa lecture s’avère laborieuse. C’est passablement long et sans trop de relief. Les personnages sont caricaturaux et l’histoire n’a qu’un intérêt tout relatif. Une vraie grande déception.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :